NEYY

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Paris , en  désintégrant 7-1 son dauphin monégasque , est devenu champion de france pour la 7em fois de son histoire .... voila , c'est à peu près tout ce que m'inspire ce sacre programmé .

Je suis supporter de ce club depuis toujours , mais je ne ressens pourtant plus aucune émotion à l'égard de cette compilation de titres domestiques .

Le gouffre désormais abyssal qui sépare l'ogre parisien des lilliputiens de la ligue conforama , conjugué aux défaillances redondantes et désespérantes en ligue des champions , rend à mon sens incongrue toute manifestation de joie , risible tout triomphalisme ... seule une épopée européenne exaltante , génératrice d'émotions , pourrait octroyer le relief qui manque tant à cette omnipotence ridicule .

Le score fleuve du match , au lieu d'être une source d'enthousiasme , est au contraire une raison de plus de relativiser , et de s'inquiéter du niveau affligeant d'une compétition de plus en plus mineure , totalement écrasée par un mutant objectivement dimensionné pour les luttes continentales .  

Vous l'aurez compris , cette soirée ne me laissera pas de souvenirs impérissables , mais un épisode périphérique au match a cependant retenu mon attention et bien plus encore . 

Aux alentours de 23h00 , neymar junior postait à l'autre bout du monde , une photo sur instagram censée montrer son intérêt pour la vie de son club ... on y voit au premier plan un écran d'ordinateur ou sont ouvertes deux tables de poker sur lesquelles il joue , et accroché au mur en arrière plan , un écran plasma sur lequel est diffusé le match du PSG .

J'avoue qu'en terme de "foutage de gueule" , on atteint un niveau plutôt décomplexé ... on pourrait presque rajouter , dans un souci de crédibilité , la légende suivante : " c'est bon rodrigo , tu as pris la photo ? ok , tu peux remettre le match du real  " . 

Cette photo , qui peut paraître anodine pour certains , est selon moi le symbole paroxystique de l'extrême faiblesse d'une institution abonnée depuis l'été dernier aux séquences de génuflexion devant un joyau bien trop beau pour elle , spectatrice de sa convalescence "brésilienne" au rythme de ses posts instagram , incapable d'exiger de la part de sa diva le minimum qu'un salaire royal de 30 millions d'euros net/an devrait pourtant rendre obligatoire : sa présence au parc le jour du sacre et de la communion avec les supporters .

Neymar se permet beaucoup de choses à paris car il se sait plus grand que le club , il se sait plus grand que la ligue1 ... pour ceux qui en douteraient , 180 millions de followers sur les réseaux sociaux ( plus que tous les clubs de ligue1 réunis ) sont la pour les en persuader ... Dans la ploutocratie qu'est devenue l'univers du football , le brésilien est bien plus qu'un joueur , c'est un booster qui de par son impact marketing planétaire et son rayonnement sportif change la dimension du paris saint germain , ce qui en fait mécaniquement l'homme le plus important du club .

Évidemment , pour canaliser autant de pouvoir concentré entre les mains d'un enfant roi devenu tyran , il faut une institution forte , capable d'absorber la "marque neymar" , dont l'histoire et les résultats continentaux imposent le respect , incarnée par des hommes charismatiques et dont la compétence fait autorité . 

Il faut être lucide et l'admettre , paris n'a tout simplement pas cela en magasin , et je ne vois finalement que deux clubs en europe capables de dompter et d'imposer le respect à la rockstar auriverde .

Je m'en suis douté assez tôt , mais j'en suis désormais totalement convaincu depuis sa blessure et la gestion ( imposée ) tout à fait ubuesque de son agenda médicale par le clan brésilien : un joueur de la dimension de neymar n'a pas vocation à jouer au paris saint germain , et encore moins en ligue1 ... sa présence à paris n'est finalement qu'une sorte d'exquise anomalie , rendue possible par un incroyable concours de circonstances , mais il me semble urgent que cette mascarade puisse trouver son épilogue car sa présence génère indiscutablement de graves dysfonctionnements au sein du club.

Si on ajoute à ce panorama sa faculté à vampiriser le ballons et à tuer dans l'oeuf toute expression collective , le prix de son futur transfert , qui réglerait définitivement la problématique du financial fair play et permettrait de repenser l'effectif de manière profonde et cohérente , son manque de générosité et de partage manifeste vis à vis des supporters , et enfin et surtout , sa détestable propension à être à paris physiquement sans y être emotionnellement  , j'en arrive à la conclusion qu'une vente de neymar dès cet été serait salutaire car une institution ne peut fonctionner efficacement dans les conditions qu'impose la présence du brésilien , je dirais même qu'elle creuse définitivement sa tombe et sombre dans le grotesque en s'obstinant à se voir plus grande qu'elle ne l'est réellement .