DFRqtgdW0AQR7DS

 

 

La super star brésilienne neymar va donc signer dans les toutes prochaines heures un contrat le liant durant les 5 prochaines années au paris saint germain pour la somme record de 220 millions d'euros .

Ce qui paraissait il y'a quelques semaines encore comme hautement improbable voir totalement ubuesque est en train de se réaliser sous nos yeux ébahis .

En réussissant ce véritable coup de maître , le club parisien  franchit une étape qui lui permet de s'affirmer un peu plus comme le seul mastodonte du football hexagonal mais beaucoup plus important , de redéfinir de-facto les rapports de force sur la scène footballistique européenne .

En effet , en attirant un joueur qui fait incontestablement partie du top 3 européen , paris a probablement trouvé le chaînon manquant , la satanée pièce de puzzle qui se perdait à chaque fois que le club atteignait les quarts de finale de la seule compétition qui compte aux yeux des ambitieux propriétaires qataris : la ligue des champions . 

La campagne désastreuse de l'année dernière ponctuée par la triste nuit catalane a évidemment fait très mal à une franchise aujourd'hui assimilée coté qatari à un indispensable outil de soft-power lui permettant à travers les succès du PSG de faire oublier les redondantes controverses qui ternissent l'émirat ...  qu'il s'agisse des droits des travailleurs migrants sur son sol , des conditions d'attribution de la Coupe du monde , ou de ses investissements à l'étranger parfois jugés trop " bling-bling " ... Autant de reproches que les dirigeants de ce pays englobent sous le terme de " Qatar bashing ", qu'il s'agisse de critiques justifiées ou non .

Il fallait donc réagir , et le moins que l'on puisse dire c'est que la réaction a été "jasonbournesque" , rapide et brutale ... cet été a donc vu chronologiquement le club restructurer son organigramme avec l'éviction de quelques brebis galeuses et autres emploies fictifs , nommer un directeur sportif expérimenté et compétent , recadrer un joueur important et son agent qui avaient pris l'habitude de faire pipi sur le club , entraînant in-fine le renvoi de l'affreux di campli , et enfin attaquer en "checkraise all in " le FC barcelone en ciblant ni plus ni moins que le N de la MSN en représailles d'une approche  pour le moins douteuse sur la forme de la franchise catalane à l'encontre de verratti .

En signant neymar , le paris saint germain ne prend évidemment pas un simple joueur de football , il s'associe à travers la plus grosse opération de branding de l'histoire du sport à une véritable marque , une icône contemporaine et planétaire au 80 millions de followers sur instagram , un véritable homme sandwich qui peut vendre avec le même sourire malicieux du nike , du gilette ou du red bull ... le brésilien est jeune , beau gosse , il plaît à tous les segments de la population grâce à une fraîcheur  et un style qui lui sont propres ... neymar c'est un peu de bresil dans la vie de gens qui n'ont pas les moyens d'y aller .... 1 seul chiffre montre à quel point la cash machine va fonctionner du coté de la porte de saint cloud : le PSG table cette année sur la vente d'un million de maillots floqués neymar à travers le monde ... monstrueux !

 

116886930Évidemment  en France , un transfert aussi énorme dans ses proportions et de par  ses conséquences ne peut laisser la cohorte habituelle de "haters" totalement de marbre , mais j'avoue que pour une fois , à part quelques " personnes du sud " qu'on excusera aisément par charité et les 2-3 plumes de gauche habituelles  , véritables professionnels du " choquage tarifé " dès qu'une transaction dépasse le prix d'une HLM , les retours sont plutôt bienveillants , mais c'était sans compter sur nos amis espagnoles , et plus particulièrement sur un grossier monsieur qui leur sert de président de la fédération de football et qui vit depuis quelques jours un véritable " quart d'heure warholien" en crachant sur  paris dès qu'un micro montre le bout du nez ... bien sur , les gesticulations grotesques de ce pitoyable personnage , qui dans un dernier attentat au bon goût a même tenté de bloquer la transaction alors même que les avocats de neymar se présentaient à lui avec un chèque de 220 millions d'euros , prêtent plus à sourire qu'autre chose , mais il faudra néanmoins veiller coté parisien à ne pas attiser une certaine forme de jalousie bien présente chez certains de ses concurrents européens , et qui voient dans la puissance économique sans limites du paris saint germain une révocation de l'ordre quasi séculairement établi .